Editorial – Septembre 2022

Éditorial de septembre 2022

 

 

L’effet boomrang

« Le lendemain matin, voilà que c’était Léa. Alors Jacob dit à Laban : Qu’est-ce que tu m’as fait ? N’est-ce pas pour Rachel que j’ai servi chez toi ? Pourquoi m’as-tu trompé ? » (Gn 29.25).

Nous faisons tous des erreurs dans la vie. Vous avez peut-être acheté une maison avec des vices cachés, accepté un mauvais travail ou épargné dans un placement où vous avez perdu de l’argent. Certaines erreurs vous suivront des années et parfois toute votre vie. Jacob avait trompé son frère et son père et il avait réussi à obtenir la bénédiction paternelle. Arrivé chez son oncle Laban, l’expert en tromperie se fait duper par plus fort que lui. C’est ce qu’on appelle l’effet boomerang. Vous ne devez pas ignorer que vos mauvaises actions vous suivront et se retourneront un jour ou l’autre contre vous.

Jacob était naïf. Il a fait aveuglément confiance à Laban pour le contrat de mariage avec la belle Rachel. Il s’était engagé à travailler sept années pour lui en échange de la main de sa cadette. Laban était devenu son protecteur, comment pourrait-il le tromper ? C’est étonnant, mais on constate certaines tromperies dans les familles qui sont censées être un lieu de sécurité et de confiance. Laban va donner son aînée Léa à Jacob pour ses sept années de service et il en demandera sept de plus pour Rachel.

Jacob avait été malhonnête. Il avait trompé son père et son frère. Mais avec Laban, il avait trouvé un maître en matière d’escroquerie. Il y a des gens malhonnêtes partout. Ce qui est troublant, c’est qu’ils semblent honnêtes et sincères. Certains fréquentent même les Eglises pour se donner bonne conscience, tout en vivant dans la duplicité. Ils sont capables de prier, chanter les cantiques et s’intéresser à vous, tout en vous trompant. Dieu mettra en lumière toutes les actions secrètes.

L’histoire de Jacob nous rappelle que ce qu’un homme sème, il le moissonnera aussi. Ceux qui vivent dans la tromperie récolteront tôt ou tard un fruit amer dans leur propre vie. C’est pourquoi il est nécessaire de se repentir et de changer d’attitude au plus vite.

 

Jean-Marc Botteron