Editorial – Septembre 2019

Éditorial d’octobre 2019

 

 

Abraham l’ami de Dieu

« Ainsi s’accomplit ce que dit l’Ecriture : Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice ; et il fut appelé ami de Dieu » (Gn 15.5).

Nous passons parfois par des moments de désert avec la terrible impression que Dieu nous a oublié. Mais c’est une erreur. Dieu s’intéresse à nous et veut développer une relation d’amitié avec ses enfants.

Abraham est devenu l’ami de Dieu. Comment est-ce possible ? Il entretint un degré profond de communion avec Dieu. Il ne se contentait pas de prier. Il désirait passer du temps avec son Seigneur pour mieux le connaître. On ne devient pas ami de Dieu par hasard. Abraham aimait Dieu et entretenait cette amitié.

Quand l’amour pour Dieu diminue, on perd la communion avec lui. La lassitude s’installe dans notre cœur. On devient dur et amer. La tiédeur nous envahit progressivement. Il est encore temps de réagir et de revenir à Dieu de tout notre cœur.

Jésus désire aussi développer une relation d’amitié avec vous : « Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père » (Jn 13.14-15). Il y a plusieurs manières de servir Dieu. Certains le servent comme le frère du fils prodigue. Il s’imposait des règles, vivait sous une loi rigide et dans la crainte constante de son père. D’autres le servent comme des amis. Ils se sentent aimés et acceptés. Ils réalisent le privilège de vivre sous la grâce.

Voulez-vous aussi devenir un ami de Dieu ? Comme Abraham vous pouvez développer une relation profonde avec Dieu. Il vous communiquera sa tendresse et vous vous sentirez aimés et encouragés.

 

Jean-Marc Botteron